GIVEAWAY : Boat neck Anegada pattern + fabric

6 Dec

Psst Les filles! Un petit passage rapide ici pour vous souffler qu’il y a un concours Instagram qui a actuellement lieu sur ma page. Pour fêter la sortie du patron Boat neck Anegada  de Halfmoon Atelier , je suis heureuse de m’associer avec Halfmoon Atelier et Sew natural pour proposer à l’une d’entre vous de gagner du tissu organique de chez Sew natural + le patron du top Boat neck Anegada

Le top Boat neck Anegada est un pur bonheur à coudre. Simple à réaliser et permet de nombreux style. Vous savez ce style de top pour lequel vous n’avez pas besoin de réfléchir à deux fois pour trouver avec quoi le porter. Le tissu utilisé est de chez Sew Natural. En plus d’être organique, La sensation contre la peau est un pur plaisir! A présent si vous le voulez bien, filons sur ma page instagram ! 🍀

Xx

Elaine


Hey girls! This is a quick one just to let you know that there is a little giveaway on my Instagram page today and for a few days.  I am really happy to team up with the lovely ladies from Halfmoon Atelier and Sew Natural to offer one of you beautiful people some organic fabric + pattern for the launching of the Boat neck Anegada pattern. The Boat neck Anegada top is simple to sew and very easy to match. The type of top that you can easily pair up with anything.

The fabric I used here is from Sew Natural and is a true pleasure to sew. It’s a very comfy organic fabric and the feeling against my skin is pure pleasure. Now let’s head to my insta page, shall we ? 🍀

Xx

Elaine


Advertisements

Camel oversized coat

23 Nov

Eh bien le bonjour à vous les filles et happy Thanksgiving à ceux qui on cette chance de le fêter et partager ce moment en famille ou entre amis. Eh oui l’hiver s’installe tout doucement c’est une période que je redoute pour ses journées courtes, l’absence de soleil, mon état de fatigue, le moral fluctuant, etc… en cette saison j’essaye de trouver ce qui peut m’aider à traverser cette période de la manière la plus agréable possible. Et comme vous le savez, je ne cherche pas bien loin:

La mode hivernale permet de nombreuses possibilités d’agencement de couleurs, de textures, d’imprimés et de formes. Année après année je découvre à nouveau mes vêtements en les conjuguant d’une nouvelle façon avec les derniers arrivés dans le placard ou tout simplement avec des pièces plus anciennes avec lesquels je n’avais juste pas penser à les matcher auparavant. Je vois également cette saison comme ce moment dans l’année où on ressort les vêtements que l’on n’a pas porté depuis longtemps, ou qu’on n’a jamais eu l’occasion de bloguer…

C’est le cas de mon manteau oversized issue du hors série n•13 Coudre c’est facile. Ce manteau est super, tombe exactement comme je le souhaite au niveau des épaules, et s’inscrit dans cette tendance de l’oversize qui dure depuis quelques années déjà. D’ailleurs, tendance ou non je me sens tellement à l’aise dans ce type de manteau (il en est de même pour les formes Kimono) dans lequel  je me sens comme enveloppée dans une couverture de laine. D’ailleurs ce tissu est 100% laine et est bien épais. Le coupon de laine à été acheté chez sacrés coupons et me garde vraiment très chaud. Je n’ai apportée aucune modification au patron à part le fait de le rallonger.

Je vous encourage à tenter la couture de manteau si vous n’avez pas encore essayé. Vous pouvez commencer sans rajouter une doublure si c’est elle qui vous fait peur. J’ai appris à monter les doublures avec les supers livrets explicatifs de République du Chiffon et Aime comme Marie. Chez République du chiffon on trouve également des tutoriels en ligne sur le site Internet. Si je vous prends l’exemple du manteau Gérard de République du Chiffon, suivez les étapes pas à pas et ne prenez pas de raccourcis. Si vous rencontrez des difficultés laissez. Dormez. Puis revenez le lendemain dessus. Regardez aussi comment votre manteau du commerce est construit. Et observez pour comprendre la logique. Si c’est toujours compliqué ou que vous avez des questions, comme d’habitude je serai ravie de vous aider.

xx

Elaine


Hello to you my ladies,
Winter is slowly settling and it’s a period that I apprehend because of it’s short daylight, the lack of sunshine, constant fatigue etc… during moments like this I try to do things that will help me walk through this period In the most pleasant way. And you know me now, I don’t need to look very far:

Winter’s style and layering allows many possibilities, color combination, texture mixes and even print games. Year after year I discover my wardrobe again as I see how to mix and match my new garments with my old ones. I also see this season as the moment of the year when you get your oldies out, and figure out that some of them were not blogged the previous year…

It is the case of this oversized coat from issue n•13 of magazine “Coudre c’est facile”. This pattern is great, has a great spirit, and has been trendy for many years now. By the way trendy or not I feel absolutely at ease in this type of garment (as well as Kimono shapes). It gives me the feeling that I stepped out with my blanket. This fabric is 100% wool, a very thick one. And I got it from “sacrés coupons” last year. Apart from bringing some length to the coat, no other modification was made here.

I really encourage you to try sewing a coat if you have never tried. You can start by not including a lining if this is what scares you. I personally learned this technique by following République du Chiffon’s explanation booklet and tutorials on coat making. Aime comme Marie’s booklets also teach you how to attach your lining on to your coats. You should  follow all the steps and do not rush. Take each step at a time avoiding shortcuts. If you don’t get the point being explained, go to bed and come back the following day. You can also look at a purchased coat and try to understand the construction. If still complicated, Or if you have any questions, I am always happy to help you out. 

Elaine 

Ma robe de mariée DIY (PART I)

7 Nov

Mes très chères lectrices,

Je suis heureuse de revenir parmis vous en cette nouvelle saison, en ce nouveau tournant de ma vie.

Ça y est! L’été est passé, mon mariage aussi ainsi que toutes ses implications d’ordre organisationnel. Ca y est je suis une femme mariée. Toujours incroyable pour moi de croire que j’ai changé de statut matrimonial. J’enlève encore mon alliance quand je rentre à la maison  le soir et j’oublie de les porter le lendemain avant de partir. Je suppose que ça viendra avec le temps. Ah ce mariage, ou du moins la fête du mariage. Oui car comme “Les anciens” nous l’ont beaucoup répété avant le mariage: “Ne prends pas la fête du mariage pour le mariage . Les deux sont des fêtes. L’une dure une journée ou quelques jours. L’autre doit durer toute une vie et nécessite une  très grande et longue implication, des efforts, des sourires, tous les jours des sourires, des compliments au quotidien. Tous les jours pendant cinquante ou soixante ans”. C’est vrai. Ils n’ont pas tort. Mais vous savez quoi, on va prendre un jour à la fois, ça sera déjà bien pour commencer. Alors si le coeur vous en dit, commençons par ce qui nous réuni ici en ce jour. Mes chères amies j’ai nommé: LA ROBE DE MARIÉE.

MA ROBE DE MARIÉE DIY
Je ne sais même pas par où commencer. Il y a des jours où je m’asseoie et je regarde cette photo pendant de longues minutes. Pendant ces moments tout le film du processus de réalisation de cette robe défile dans ma tête, depuis la recherche du modèle idéal sur Pinterest, la recherche des matières, l’achat d’un rapporteur et d’une équerre pour le patronnage (moi qui croyait m’en être débarrassée après la terminale, d’ailleurs je n’ai jamais su l’utiliser correctement…), le patronnage, la robe de test, les pleurs, l’espoir, le courage, re-test, les sourires, les moments de fierté, les moments d’excitation, les copines, ah mes copines créatives ô combien chères à mon coeur; Leurs talents, leur patience, leur soutien, leur idées de folles, leurs bonnes adresses, leur amitié… ; Même celles à qui tu regrettes d’avoir parlé de la robe car en fin de compte elles t’envoient des SMS pour te mettre la pression: “Alors… tu l’as fini cette robe ou pas?” ou bien “Dépêche, dépêche… il ne te reste plus beaucoup de temps”; Ces mêmes filles desquelles je ne pouvais juste pas me passer.

Puis un jour La ROBE. Ma robe de mariée. Ma plus belle réalisation. La star de ma penderie. Ma réalisation la plus longue. Celle pour laquelle je me suis forcée à faire Cor-rec-te-ment Toutes les étapes. Ma robe, faite de matières douces et délicates: de la tulle de soie, de la soie, du cuir souple et doux, de diamants Swarovski…

À la base cette robe je l’avais vu sur les internets. Vu chez une blogueuse mode qui l’avait commandé à un créateur africain, qui lui à la base le faisait en version robe courte. La blogueuse l’a demandé de la rallonger pour en faire une robe de mariée. Je suis tombée raide dingue car j’avais beaucoup cherché un modèle qui me correspondrait et que bien sûr je pouvais réaliser. Lorsque je suis tombée sur celle-ci! je me suis dit ça y est! Qu’il pleuve ou qu’il neige, qu’il vente ou qu’il y ait tornade, ce sera Elle. Je ne m’imaginais pas dans une autre robe que celle-ci. Et tout est parti comme de là.

Cette robe je pourrais vous en parler pendant toute une vie. Mais pour aujourd’hui  je souhaitais juste vous la présenter sans rentrer dans les détails techniques de la réalisation. Une petite mise en bouche… N’hésitez pas à me dire si vous souhaitez que je rentre davantage dans les détails. Si tel est le cas n’hésitez pas à me faire part de vos questionnements, de ce que vous aimerez que je développe. Je pourrais ainsi faire un “PART II” à cet article et bien cibler mon texte afin qu’il corresponde à vos attentes, car comme je vous le disais tantôt je pourrais écrire un livre sur ce projet.

Je souhaiterais terminer en vous  remerciant chaleureusement pour votre fidélité, votre affection, vos mots d’encouragement. Mine de rien aux moments où j’étais découragée et où j’ai failli jeter l’éponge, je me suis toujours retrouvée à penser à vous, à me demander comment j’allais pouvoir vous expliquer que j’ai abandonné le projet de robe de mariée car trop dur. En fait je réalise que rien n’est trop dur si on décompose un grand projet en petites actions, en petites tâches consécutives. Rien n’est insurmontable si on prend le temps nécessaire de se préparer; Rien n’est trop compliqué si on arrive équipé et motivé. Dans cette aventure j’en suis ressortie grandie. Parmi les nombreuses leçons que j’ai apprise, je retiens surtout que je dois continuer à m’écouter et à croire en moi. Je vous assure, pas mal de personnes ont douté de ma capacité à réaliser cette robe. Aussi discrètes et bienveillantes soient t-elles, ça se voyait comme le nez au milieu du visage. D’autres l’ont aussi clairement exprimé. Mais vous savez quoi, je me dis qu’en fait c’est normal de leur part. En fait c’est même normal car elles ne sont pas à ma place pour savoir aussi bien que moi ce qui e motive et ce que je suis apte à réaliser. Elles ne mesurent pas la force de ma volonté qui influencera ma capacité à faire. Les gens projettent leur vision des choses sur notre existence. Et pourtant ce voyage des possibles et des réalisables commence par nous-mêmes. Par une confiance si accrue en nous-mêmes que les autres n’auront d’autre choix que d’y croire, à un moment ou à un autre.

Je vous embrasse mes amies et vous laisse avec ces quelques photos.

XX

Elaine

————-
Mise à jour le 16.11.2017 :
Le modèle original de cette robe a été créé par le talentueux designer Weiz Dhurm Franklyn avec la collaboration de la blogeuse mode Freddie Harrel.


My dearest readers, 

I am delighted to come back among you in this new season of my life.

This is it! Summer has passed, my wedding also… and I am a married woman. It’s still incredible for me to believe that my  marital status has changed.

I still remove my rings when I return from work, and I forget to put them on when leaving the following morning. I suppose these are things that come progressively. And the wedding… Oh this wedding! In French wedding and mariage are usually resumed in the word “wedding”. Some family elders told us that we should not spend too much time and energy on the wedding as we might not have enough time to prepare the mariage properly. One requires a few hours of effort on the D day. The other implies making efforts every single day until the end of one’s life. It implies smiling everyday, complementing everyday, being patient, loving, making efforts, etc… the recipe is very long I believe. I guess they are right, however as you can imagine we will be focusing today’s article much more on the aspect of wedding that brings glitter in our eyes especially when we were little girls: The Wedding dress. 

MY DIY WEDDING DRESS
I don’t even know where to start from! Somedays I stare at this picture for several minutes. During those moments the entire movie of the making of, unwraps in my mind.  From the wedding dress idea, the hunting of the style on Pinterest, various material purchasing. I even bought a protractor and a set square as I was determined to, for the first time in my sewing history, trace the pattern of the bodice myself. Then one day the mock dress was done, there were some tears, then hope, followed by courage, a test again, smiles and joy, moments of happiness and fulfillment, moments of excitement. Measured 10 times and cut once, the wedding dress was coming up in the tulle fabric. Sustaining and helping in all this were my fiends. Oh My dear creative friends so precious to my heart. Their talents, their patience, their support, their crazy ideas, the good addresses they gave to hunt for material and accessories, their friendship… even those whom you regret talking about the dress to because they end up sending you text messages that put pressure on you like for example: “So how is this dress coming up? Have you finished? There’s not much time left”. These same girls I cannot live without… Then one day the dress is actually done! My wedding dress. The diva of my wardrobe.  My most beautiful DIY project accomplishment. For this project I did my best to apply perfect finishing and not doing just anything because I wanted to speed up. My dress made of silk, silk tulle, soft and delicate leather, Swarovski diamonds…

I had seen this dress on the internet. Saw a similar version on fashion blogger who ordered it from an African fashion designer . This dress was originally a mini dress that she asked to lengthen. I literally fell in love. Actually, I had been hunting for ages looking for the perfect dress. When I found this one, I knew I did not have to search any longer. I wanted this dress and nothing else. This is how it all started.

 I could speak to you about this dress for long hours because there is indeed a lot to say. However for today I just wanted to introduce this dress to you without entering into technical details. Do not hesitate to let me know if you would like me to go a bit more into details in a second post. Should this be the case please  let me know the topics you would like me to cover.

I would like to end my article here by thanking you all very warmly for your faithfulness, your affection and your encouraging words. It seems like nothing at first site but during those moments when I almost abandonned, I always remembered you and did not know how I would explain that I gave up on this project. I actually realized that nothing is too difficult if you break it down into little actions, a suite of tasks. Nothing is impossible if you are equipped and motivated. At the end of this adventure I felt that I had gained and grew in maturity from a technical point of view. Among all the lessons I learned I especially retain a particular one: That I should always listen and believe in myself. I tell you, many people doubted about my ability to realize this dress. Even thow they were discrete and they meant well, It was still very visible. Some people told me clearly that they doubted I should proceed with such a project. But you know what I totally understand their reactions. In fact I actually think it’s normal for them to think this way. They are not at my place or in my  mind to know as much as myself what I can achieve nor do they know the depths of my will. People project on us their own vision of things. However this journey starts with ourselves; it requires a big sense of self confidence that will bring others to simply surrender and believe in you.

Thanks once again for you attention, your affection, your friendship and your faithfulness. 

XX

Elaine 

————-
Post update on 16.11.2017 
Original style of this dress is from the very talented designer Weiz Dhurm Franklyn and fashion blogger Freddie Harrel.

DIY – Ensemble Estival

12 Jul


Copines du jour, Bonjouuuur!!!

Comment allez-vous?? Je suis super anthousiaste aujourd’hui de vous faire ce petit post. Un petit post DIY, un DIY qui ne vous coûtera rien en terme de patron car le haut est un patron gratuit télechargeable ici. et quant à la jupe et bahhh DIY les amies!

Le tissu de ma tenue aujourd’hui vient de chez Atelier Brunette c’est un gaze super confortable et grande amie des grandes chaleurs. Vous pouvez également utiliser de la double gaze pour réaliser ceci et peut être du viscose pas trop fine car La tenue ne sera pas la même. Le gaze peut souvent etre transparent Mais lorsqu’il a des motifs comme ici, la transparence est considérablement atténuée. La référence du tissu utilisé ici c’est le Terrazzo Night de la collection PE 2017 d’Atelier Brunette.
Alors êtes-vous prêts pour ce DIY qui ne vous veut que du bien? Eh ben Let’s go!

 

Le Top
Je ne pense pas nécessaire de m’attarder sur le top car le patron vient avec des explications. En revanche je rajouterai simplement que j’ai rallongé et élargi un peu plus les manches (j’avais déjà cousu ce top il y a 5 ans, d’ailleurs ma toute première cousette!). Si vous trouvez que le top est trop court rallongez-le. J’ai rajouté du biais sur le col. Pour cet ensemble je trouve qu’il est important d’obtenir la parfaite longueur de haut afin que la ligne de ceinture et le début des poches soient bien visibles. Si vous avez des questions sur cette partie n’hésitez pas. J’ai fait ce haut à 3 reprises hehe!

 

La Jupe
La jupe est simple à faire. Le seul petit challenge est d’installer une fermeture invisible. J’ai appris à le faire sur YouTube en regardant une vidéo de 3 minutes.
Je recommande de dessiner les pièces d’abord sur papier, puis de les épingler sur le tissu avant de couper.
La seule dimension qui change ici est le tour de taille. Vous devrez connaître votre Tour de taille afin de pouvoir couper la ceinture, les devants et arrière de jupe.
Ex. Dimensions tour de taille: 79cm.
Dimension ceinture: 10x82cm
Dimension pour chaque pan de jupe: 75x79cm

Étapes:
1. Découper les pièces
2. Idéalement surfiler toutes les pièces, ou coudre au point zigzag ou découper au ciseau cranteur.
3. Préparer la ceinture en thermocollant la pièce ceinture avec du thermocollant à épaisseur moyenne.
4. Solidifier les ouvertures des poches avec une fine bande de thermocollant
5. Coudre les poches aux devants en alignant bords supérieurs de poches au bord supérieur de jupe devant. Prenez soin de placer les poches à 5cm de part et d’autre de la ligne de pliure du milieu (donc à 10cm l’une de l’autre). Ici j’utilise un fil contrastant afin que les poches soient visibles.
6. Assembler pièces devant et derrière sur le côté droit.
7. Froncer toute la largeur jusqu’à obtenir la même dimension que La ceinture.
8. Assembler ceinture et jupe
9. Installer la fermeture invisible. Faire l’ourlet.

Dans ce tuto je souhaitais surtout vous apporter un style et des dimensions, plutôt que de la technique. Je suis bien entendu disponible si vous avez des questions concernant la technique ou la réalisation.

J’espère que ce tuto vous a plu, Je vous dit à bientôt!

 

ElaineXX

“L’oiseau assis sur un baobab, ne doit pas oublier qu’il porte des lunettes”. Proverbe africain.

 

Chemise à volants

8 May

FullSizeRender

Bonjours mes jolies créatives,

oui je sais… Cela fait super longtemps… Certaines d’entres vous qui me suivent sur Instragram le savent peut-être déjà: je suis en plein dans la préparation de mon mariage cet été. Donc je cours un peu dans tous les sens et super stressée par la réalisation de ma robe (quelle idée?!! mais il est trop tard pour faire marche arrière). Cependant dans toute cette course je tenais  absolument à venir vous parler de ma chemise à volants et vous apporter quelques idées afin de vous aider à la réaliser.

Cela faisait en effet un moment que j’étais à la recherche d’une chemise à volants. Pour la confectionner, il fallait trouver une bonne base: C’est à dire un patron de chemise qui me conviendrait. J’ai donc penché pour la chemise aux trois cols de Louis et Antoinette pour son volume pas trop large pas trop étroit, et ses mesures que je trouve justes.

Une fois le patron de la chemise trouvée, il fallait réfléchir à la modification afin d’intégrer joliment les volants. Voici comment j’ai procédé:J’ai également prolongé les volants dans le dos en suivant le même principe que la modification du devant. La ligne dos peut être coupé en ligne droite.

J’aime porter ma chemise dans un jean comme ici pour un look casual chic.  Au cas où vous vous posez la question, oui j’ai coupé l’ourlet de mon jean pour lui donner plus de caractère sans le rendre extravagant.

Le tissu vient de chez Tissu Market.


 

————————————————————————————————————-

Hello beautiful creatives,

I know it has been a very long time… Those of you who follow me on Instagram might know that I am currently preparing my wedding, so I am all over the place and super stressed especially with the sewing of my wedding dress. I however wanted to stop here and show you my new shirt with ruffles and bring a few ideas to you in order to help you achieve it.

I have been wanting to make a shirt with ruffles for a while now. In order to do so, I had to find a good pattern base. I chose the chemise aux trois cols by Louis et Antoinette. This pattern is just perfect as it is not too large not too narrow.

Once I found the pattern of the top, I started thinking about the alterations I had to make to include the ruffles. Here is how I went about:

(see scheme)

I also took the ruffles all the way to the back by following the same principle as the front and cutting a straight line.

How do you like this shirt ? I like wearing it with a pair of jeans for a chic yet easy style. Just in case you are wondering, Yes I cut the bottom seams of my jeans to give it more character  without making it extravagant.

laissons Lucie Faire

Blog couture et DIY

lakitchenetcie

cuisine, couture et bavardages...

verolafee.wordpress.com/

Chroniques créatives d'une Parisienne au phare Ouest.

Bobines et Babines

Le style au bout des doigts (ou des pattes!)

Le fil à la gratte

Du coeur à l'ouvrage

Juliette & Giselle

Couture Therapy

Art on me

Blog mode/beaute/music/diy

Pigeon Wishes

Learning to sew and delearning compulsive shopping habits

la couseuse

francophiles Nähen

La Kökotte

Les carnets de Kiwiko

superlousew

A day without sewing is a wasted day

atelier à la campagne

Couture, jardin, voyage, photo, loisir créatif, aquarelle, dessin, peinture, illustration

Couture & Diy

De la couture, des tutos et du diy !

sewingrosalie

Couture et accessoires indispensables

fleur de carotte

I am Amandine and I make jewellery which I sell in my Etsy shop. This blog shows my making process and is a collection of all my craft projects.