Archive | Manteaux et vestes RSS feed for this section

Summer Kimono jacket

6 Jul

image

L’été approche à grands pas. Il commence (enfin !) à faire agréable en région parisienne, et aujourd’hui je reviens vous présenter un modèle super simple à coudre, agréable à porter pour cette saison et très fonctionnel. En réalité ce projet n’aurait pas vraiment vu le jour sans ma collaboration avec la Craftine box, une box 100% Couture !

De quoi ravir la plupart d’entre nous n’est-ce-pas ? Je ne sais pas si vous vous êtes déjà abonnés à une box, mais il y a quelques années je recevais MyLittlebox. Ma box arrivait a une fréquence régulière avec des surprises à l’intérieur. Je me souviens qu’à chaque fois qu’elle arrivait, je montais rapidement chez moi, me jetais sur le canapé et ouvrais mon paquet avec anthousiasme et impatience, comme un enfant devant ses cadeaux le jour de Noel. Et bien c’est un peu le même concept, sauf qu’ici Il s’agit d’un plaisir  créatif, et purement couture ! Alors autant vous dire que lorque j’ai reçu ma box pour la première fois et que je m’apprêtais à l’ouvrir ma grande question était : « Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir y trouver» ?

image

Dans ma Box du mois de juin, j’ai reçu des coupons de tissu, des articles de mercerje, des idées d’association patron/tissu. J’ai également trouvé un sachet de thé de quoi me « mettre bien » pendant mon activité de coutre. Dans les coupons de tissus, j’ai reçu un tissu en lin assez brut, et un autre en viscose de coton léger et super super apréable. Je me rappelle être longtemps restée assise à toucher le tissu, à le mettre contre ma peau, à l’envelopper autour de mon corps. Quelle matière agréable ! Maintenant il ne restait plus qu’à tout mixer dans ma tête et produire quelque chose de sympa.
Ce quelque chose de sympa je l’ai trouvé chez Burda dans le modèle #111 du 04.2016. Un manteau Kimono aux manches pas vraiment kimono qui me faisait de l’œil depuis sa parution. Je l’ai réalisé ici sans la parementure devant (mon tissu trop léger pour ce type de pièce).

image imageimage image

Processed with MOLDIV

Ce modèle est vraiment facile et rapide à réaliser et necessite un métrage relativement court (ici 150 cm x 150 cm). Coupé au niveau des genoux : j’en ferais une robe de chambre. Coupée au milieu des cuisses : je l’utiliserai entre autre comme robe de plage. Coupé au niveau des hanches : un gilet d’été comme ici. Coupé au niveau de la taille avec des maches coupées aux bras : un beau top aéré à associer ou non avec un débardeur en dessous. Et vous savez quoi, si vous aimez les imprimés, choisissez une de de ces variantes et associez la avec un Wax…. Vous m’en donnerez des nouvelles 😉

 


 

Summer is finally here even if it does doesn’t really feel like it in Paris. It’s getting warm and I am coming your way with this pattern ideal and functional for this season. When Craftine box knocked at my door with this box full of surprises I was excited and super curious to know what I was going to find in this 100% sewing box.

Those who have already subscribed to this kind of box perhaps know the kind of excitement I am talking about. That kind of feeling that makes you run from your mailbox to your room with only one idea: tearing your box open and discovering the suprises that are waiting for you inside. A bit like a child on Christmas day only that we are talking here about a 100% sewing surprise.

Among the different items I received in the box of June, I got 2 pieces of fabric, haberdashery items to go along with my fabric, a bag of tea. The fabric feels super comfy. I remember sitting for a few minutes with it on my arm and enjoying the feel. Now I just needed to think about a project.

My sewing project came right out of the Burdastyle mag issued in 04.2016. A Kimono light jacked with false Kimono sleeves. I made this jacket as simple as possible and did not add the front facing (this fabric is too light for that).

This kimono Jacket is simple and easy to make with a small piece of fabric (I’m using here a 150cmx150cm). If I had cut it at my knee level I would have made a robe, cut at the level of my hips like here, a jacket. Cut shorter at my waist level a little cute summer kimono top. And you know what try this short version with in an African print and this will be a hit for sure!

Advertisements

You sleeveless Trench-coat

27 May

Processed with MOLDIV

Coucou les boys et girls,

D’abord je tenais à vous dire un grand merci pour l’accueil que vous avez fait à ma veste d’homme postée il y a deux semaines. Vos commentaires m’ont beaucoup touchés et encouragés. Vous êtes top! Merci encore ❤️.

Aujourd’hui c’est un modèle avec un destin un peu particulier que je m’apprête à vous présenter. Pour une fois que j’ai voulu respecter un modèle sans y apporter de modifications majeure! Ma machine à coudre tombe en panne! C’est le drame. D’autant plus que la construction de mon trench-coat Isla était presque terminée, il ne manquait plus que les manches à fixer et lundi j’allais pouvoir le porter. Mais ma machine ne voyait pas les choses comme ça, elle a décidé de ne plus fonctionner en me laissant sur ma volonté inébranlable de porter ce trench lundi, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Donc les choses ne se passaient pas comme prévu.
Pour me consoler, j’ai essayé ma veste devant le mirror histoire de constater au moins mon évolution cette matinée là. Et Bim! Le déclic: Une veste sans manches!! Mais oui! Pourquoi n’y avais-je pas pensé depuis le début? D’ailleurs chez Zara ils avaient sorti un modèle similaire. Il ne me restait plus qu’à faire un petit ourlet à la main au niveau des manches et le tour était joué, lundi j’allais pouvoir mettre ma veste comme initialement prévu :)

MAKING OF
La première chose que je dois dire est que ce patron est très bien coupé. Là pour le coup c’est un zéro faute. Pour cette veste je n’ai pas ajouté la doublure. J’ai raccourcie le trench de 8 cm. Prolongé l’ouverture de la fente (en dessous des fesses) pour faire du vent un allié ;) . Les instructions recommandent l’utilisation de 4,20m de tissu. Mais n’ayant qu’un coupon de 3m de tissu j’ai réussi à tout caser (manches y compris) dans ce coupon, mais c’était vraiment ric-rac. Le tissu vient de chez Sacrés Coupons rue d’Orsel Paris 18ème.
Je suis contente de mon trench sans manches, même si je me rends compte que le tissu n’est pas 100% adapté à un trench qui normalement se fait dans un tissu moins froissable et plus adapté à la pluie. Pour les soirées fraîches d’été je pourrai mettre un gilet en dessous, en automne je monterai les manches, au printemps prochain j’en ferai sans doute un autre dans un tissu adapté… Vive la couture!

 


Hello boys and girls,

First of all i wanted to thank you from the bottom of my heart for all your comments and likes on the men’s jacket I posted 2 weeks ago (even though I did not do an English version of the article). I was really touched and encouraged. Thanks again!

Today I am showing you a jacket with a particular story. For once I was sewing a garment and not planning to make any major alteration when suddenly my machine stopped working. Drama! I had almost finished my Isla trench coat . Only the sleeves were waiting to be fixed and I could wear it on Monday. But my Mac did not seem to understand. I tried fixing it, but nothing would do. The sewing machine would not work.
To calm my heart down, I decided to try the jacket on in front of the mirror to at least see the work I did so far. I had a sudden insight to keep it sleeveless. A sleeveless jacket! Why didn’t I think of that before? Now I just needed to hand stitch at the armholes and I would be good to go.

MAKING OF
I did not add any lining to the jacket. I shortened the length by 8cm. Extended the slit for it to be longer. The instructions recommend using a 4,20m of fabric. But i only had a 3m piced of fabric and squeezed to get all the pieces to fit in it (including the sleeves)
I am happy about how things turned out even though I realize that this fabric is not 100% meant for sewing trench-coats. For cooler evenings during summer I will wear a vest underneath, in autumn I will add the sleeves, and next summer probably sew another one… Long live sewing!

imageimage image imageimage

Garçon! La moutarde svp…

11 May

imageMes chères copines,

Je suis vraiment désolée je rencontre quelques soucis avec la plateforme de mon blog en ce moment, ce qui fait que vous recevez mes brouillons. Cela m’embête beaucoup et je vous prie de m’en excuser. Je vais tenter d’y remédier rapidement, mais en attendant, place au poste de la semaine!

Le projet de cette semaine est sans doute le projet le plus fou que j’ai réalisé jusqu’ici (encore plus challengeant que le fauteuil Ikea je pense..) . Ce post est relativement long, mais je vous encourage à le lire jusqu’au bout, car je vais tenter de vous faire, comment dire… rentrer dans mon cerveau, afin que vous ayez toutes les billes pour comprendre comment j’ai vécu ce projet, et la façon dont je suis allée chercher/apprendre l’ensemble des connaissances pour venir à bout de celui-ci.

Je commencerai tout de suite en vous disant clairement qu’ont été sollicités dans le cadre de ce projet, tous les membres de mon corps, mes tripes, mes 5 sens, l’ensemble de mes cellules nerveuses, mes nerfs, mes artères et tout le reste. C’est vrai tout mon moi a trépigné pendant 2 semaines. Deux semaines où tous les soirs je rentrais du boulot comme une furie pour me jeter sur la veste et avancer au moins pendant 2 heures, avant d’aller au lit, deux semaines où je suis carrément sorti de ma zone de confort. Je vous le dit les filles, depuis que j’ai commencé ce projet, je dormais peu, j’étais stressée, complètement happée, scotchée à ma machine à coudre. J’étais fourrée chez Youtube où je buvais des tutoriels à la pause déjeuner, surtout celui de la technique d’attache de la doublure à la fente arrière… Je ne voulais ni boire, ni manger, ni parler tant que je n’avais pas capté le truc… En réalité un vrai début de folie quoi! Mais je tiens à préciser que c’était moi même qui m’étais infligée cette pression. Et pour cause, il s’agissait là d’une grande dette que je payais. Une véritable dette car depuis des années il me disait:
– “tu ne m’a jamais rien cousue”.
Et moi pour le faire taire je répondais:
– “Tu verras que le jour où je te ferais quelque chose, ça sera vraiment QUELQUE CHOSE !”.
Donc oui, cette veste bien qu’étant encore un concept, provoquait de part et d’autres de vives émotions. Mais à vrai dire, si je freinais ce projet jusqu’ici c’est parce que techniquement parlant je ne me sentais pas du tout prête.

Parlons technique…
La couture est un ensemble de techniques qui, mises ensemble résulte sur un beau produit, si et seulement si, ces techniques sont connues et maitrisées. De ce fait moins il y a de techniques, plus facile/novice sera le projet. De même, plus il y a de techniques, plus le projet sera considéré comme étant difficile. C’est concrètement le cas de cette veste. Si ce patron était un République du Chiffon ou un Aime comme Marie (pour ne citer que ceux-là), j’allais me jeter dans le projet sans réfléchir, les yeux bandés, les mains liées et les doigts dans le nez. Mais là on parle de Burda quoi…  Pour être honnête je n’ai même pas essayé de lire ou comprendre les explications fournies dans le magazine. En revanche ce que j’ai fait c’est que je me suis d’abord essayé à la veste Françoise de RDC que j’ai réalisé ici en ensemble tailleur. Je savais qu’en la réalisant je comprendrais mieux la logique de préparation des pièces ainsi que le montage d’une veste type tailleur. Cependant ce qui me manquait comme technique c’était notamment la pose de la doublure sur la fente dos, la réalisation de la fente au niveau des manches et la jonction de celle-ci à la doublure également.  Sinon si j’essaye de récapituler les différentes techniques que j’ai utilisées pour cette veste, voici la liste des 5 techniques utiles , ainsi que les tutoriels correspondants (certains sont en anglais mais les images sont parlantes):

  • Réalisation de la veste tailleur et notamment du col tailleurLe pas-à-pas de la veste Françoise . Prenez le temps pour l’étape 1 (application de la triplure thermocollante). Pour doubler correctement les poches plaquées je me suis servi de l’explication du manteau Gérard, mais j’ai coupé la doublure poche dans le biais –  (tous les deux des patrons RDC)
  • Réalisation poches passepoilées et paysannes – Avec toujours le tuto de LastReelCinema’s channel , et si vous souhaitez faire une version avec un rabat regardez la video de Diane Deziel (je combine toujours les deux, car la méthode de Diane semble être encore plus pro niveau finitions)
  • Montage de la doublureLe pas-à-pas de la veste Michelle (Patron RDC)
  • Montage de la doublure à la fente de veste arrière – QUTFashionStudio
  • Réalisation des fentes de manches – avec la video de – QUTFashionStudio
  • Montage de manche avec cigarette et épaulettesstiff-collar.com 

Je pense que si vous êtes plus ou moins OK avec ces techniques, la veste passera sous votre machine comme de la crème!

 

image

Coté tissu et patron
Le patron de cêtre veste est celui du #138 du Burda 02/2016 ici en taille 48. On a beau critiquer Burda, mais on y revient toujours n’est-ce pas ? Décidément ce magazine reste un puits intarissable pour les âmes créatives et audacieuses. Le truc avec Burda c’est qu’on trouve quasiment un patron adaptable à chaque projet. mais je reviendrai dessus dans un post ultérieur. Sinon concernant la coupe de la veste, rien à redire. Juste que la prochaine fois si je dois modifier quelque chose ce serait au niveau de la fin des manches que je rétrécirai un peu la prochaine fois, mais c’est mon goût personnel. Au sujet de la longueur de manche je vous conseillerai de mesurer les bras de la personne afin d’adapter la longueur des manches (mieux vaut couper trop long que pas assez. Pour les hommes des manches sautées, ça ne pardonne pas). Le patron ne comportait pas de doublure complète, du coup j’ai tracé la doublure sur la base du patron même de la veste. Concernant le tissu j’avais trouvé un coupon de 3m chez Sacrés Coupons, une très belle laine mélangée à un coton, le tout avec un effet chiné. Un joli mélange de matières idéal pour le printemps.

Ces petits rien qui font tout…
Pour ces petits rien qui font tout, je pense notamment aux éléments suivants:

  • Le choix d’un tissu de qualité. Même si la couleur me plait, c’est toujours la composition qui tranche. Ici on a 60% laine, 30% coton, 10% cachemire.
  • Le repassage systématique après CHAQUE couture. Je repasse d’abord la couture que je viens de faire afin de la fixer, puis je sépare les marges de couture et repasse cette fois-ci au milieu de la couture.
  • Les boutonnières décoratives faites avec une couleur jaune moutarde qui rappelle celle de la doublure.
  • Les coudières réalisées à partir d’un gabarit téléchargé gratuitement  ici , mais j’ai augmenté la taille. J’ai utilisé l’envers du tissu principal, pour les coudières :) (souvent faut pas chercher loin)
  • Pour les hommes petits et grands, n’hésitez pas à utiliser vos chutes de tissu pour réaliser des accessoires tels que écharpes, foulard, carré de poches, etc…

Alors est-ce que je récidiverai ? OUI – Avec grand plaisir, mais avec moins de stress ;)

 

image imageimageimage image imageimageimageimageimage

J’espère que vous trouverez ce post utile, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions. Bee made a également réalisé cette veste aux accents ‘So British’ pour son mari. Je suis sure qu’elle vous plaira aussi.

Un tailleur sachant tailler…

30 Mar

image

Ce projet, est je pense le défi de l’année. UN TAILLEUR!
Et pourtant lorsque RDC a sorti sa collection AH 2015-2016 la veste Françoise ne me disait pas grand chose. C’est au fur et à mesure du temps que j’ai commencé à avoir un grand faible pour le style tailleur adopté notamment par Christine and the Queens. Porté en style garçonne pour un look assez smart ou en style décontracté avec une paire de Stan Smith. Toujours  avec un T-shirt en coton en dessous (pour éviter le côté super Nani avec une chemise), ce look me plait tant par sa simplicité que par le style qu’il apporte. Alors en bonne couturière amatrice il fallait maintenant CHERCHER UN PATRON! Mais pas n’importe lequel! Un Patron qui me fournirait tout pleins d’explications avec des dessins pour comprendre ce col.  Donc sans hesiter, je me suis tournée vers la veste Françoise de RDC.

Après avoir soigneusement choisi un tissu (ici un 100% laine qui s’apparente à de la flanelle), j’ai pris tout mon temps pour réaliser cet ensemble, en allant vraiment petit à petit.

imageimage image image image

Mes impressions et feedback… 

– Un patron très bien expliqué dans le livret, en plus du pas à pas disponible en ligne.
– En étant serrée au niveau des épaules sur une des chemises Johanna que j’ai réalisé en T.36 (j’ai les épaules un peu larges) , Je n’ai pas hésité à couper ma veste en T.38.
– Pour avoir un résultat nickel chrome, repasser Après CHAQUE COUTURE!
– La patte de boutonnage avant: j’ai lu sur les réseaux sociaux que les personnes ayant réalisé le modèle ne pouvaient pas fermer la veste avec un double boutonnage comme dans le modele initial. Ceci ne me causait pas de problème car à la base je voulais vraiment une veste d’homme. Donc pour une fois, pas de fantaisie!
– Je n’ai pas hésité à lire sur le net les techniques de préparation de tissu pour un tailleur et j’en ai appris des choses! Par exemple l’utilisation d’une cigarette pour la finition des manches.

– Misez sur un tissu de bonne qualité, car passer beaucoup de temps pour un résultat pas à la hauteur de votre travail, ce n’est pas top.
– Faites aussi attention Au choix du thermocollant. Choisissez un qui soit adapté à votre tissu. J’ai utilisé celui-ci adapté à la couture de vestes, tailleurs et manteau. J’aime beaucoup ce thermocollant.

Pour le pantalon, j’ai simplement utilisé un patron Burda (que je n’utiliserai plus jamais d’ailleurs!). Je l’ai coupé un peu trop court au niveau des pieds et ait dû faire de nombreux ajustements.

Voila pour ma veste Françoise. J’espère que ce patron ainsi que la réalisation que j’en ai faite vous ont plus.

 


This is definitely the challenge of the year! Sewing a suit!

When RDC edited this pattern for the AW 2015-2016 edition I was not that attracted to the Françoise pattern. However as time went by I was getting more and more interested in this style that could be worn chic as well as casual chic. Pairing it with a pair of derbies for a smart look, and with a pair of Stan Smith for a chic street style. And as simple as this look promises to be, you can wear it with a simple Tshirt underneath.
So as a sewer I just decided to find a pattern for this, but a pattern with a step by step explanation. Françoise Pattern was the one.
I found this Hermes fabric at sacrées coupons in Paris, and just grabbed it because: the final results also depends on the quality of fabric that is used.

       

   My impressions and feedback… 

– A Very well explained pattern. If you do not get it, follow the step by step pictures on the website.
– I felt a bit tight at my shoulders using a previous Shirt pattern with size 36 because i have wide shoulders, so I just went for size 38 and I’m glad I did (don’t want to feel tight in this after all this work!)
– For a perfect result iron at EVERY SINGLE STEP.
– The original pattern has two rows of boutons at the front. I have read many people complaining about the fact that they are not able to close the front with the two button rows. This was not that big of an issue for me as I initially did not plan to add this double row. I wanted a masculine style all together.
– I also took time to read on Internet for a few techniques of tailoring. Very interesting!
– Use an appropriate interfacing fabric. I used this one suitable for jersey and wool fabrics.

The pants pattern is A classic Burda pattern. Will not bebralking that much about it here as i have the impressions that there are a few mistakes on this Burda pattern.

That is it for the post of the day. I hope you liked it and found the recommendations useful.

Manteau vert que j’aime

8 Feb

image

Hello les filles,
*Désolée les filles, vous avez du recevoir mon bouillon rebel qui est parti comme un sauvage. Milles excuses.

Avez-vous entendu parler du Hors-série 13 du magazine Coudre c’est facile qui était en kiosque il y a trois mois ? La première fois que je suis tombée nez-à-nez avec ce patron j’étais comme WOW. Pourtant rien de bien compliqué à ce modèle, c’est juste que j’y voyais un potentiel énorme. Ce qui me plaisait surtout ce sont les manches tombantes, la coupe large oversized et la forme légèrement boule. Le magazine n’étant plus en kiosque, je l’ai commandé directement chez l’éditeur. Et hop c’était parti pour une superbe aventure avec mon coupon de laine vert trouvé début février chez Les coupons de Saint-Pierre.

Les 2 modifications apportées : J’ai décidé de rajouter quelques centimètres pour ralonger le bas. Ensuite j’ai supprimé les poches latérales pour les remplacer par des poches passepoilées à rabats vers l’avant avec une inclinaison de 20 dégrées (en ce moment je suis obsédée par cette inclinaison, je suis même allée m’acheter un rapporteur trop drôle! Ma bête noire de l’école primaire devenu meilleur alliée). J’ai aussi rajouté une doublure.

💡 Ce que j’ai appris avec ce projet: Appliquer de la Tripliure thermocollante sur toutes les pièces avant de les assembler car dans mes recherches, j’ai appris que c’était l’un des secrets pour avoir un joli rendu de pro. Donc je l’ai testé pour la première fois, et je valide avec un grand V.

 


Hello ladies,
(sorry if you received my rebel draft yesterday. It just decided to go by force. Sorry about that).

Have you heard about the “coudre c’est facile”” Mag ? I bought the special-issue numb.13 as soon as I saw it. I was totally in love with this coat’s slightly rounded shape, it’s falling shoulders. Actually nothing really amazing in this, it’s just that I could see a lot of potential. So I decided to make this coat using a green wool I got 2 weeks ago at Les coupons de Saint-Pierre.

Here are the 2 modifications I made: the first alteration was to trace the pattern long enough to cover my knees. Second and significant modification was to make this piped pockets in the front with a 20 degree slope. I also added a lining.
💡 What I learned wit’s this project: Prior to making my the coat I had read on how to get a professional look for homemade coats. One of the tips I decided to try is the interfacing if all pieces. So I went ahead and did it, and it turned out better than I thought.

imageimageimageimageimage

laissons Lucie Faire

Blog couture et DIY

lakitchenetcie

cuisine, couture et bavardages...

Verolafee

Chroniques créatives d'une Parisienne au phare Ouest.

Bobines et Babines

Le style au bout des doigts (ou des pattes!)

Le fil à la gratte

Du coeur à l'ouvrage

Juliette & Giselle

Couture Therapy

Art on me

Blog mode/beaute/music/diy

Pigeon Wishes

Learning to sew and delearning compulsive shopping habits

la couseuse

francophiles Nähen

La Kökotte

Les carnets de Kiwiko

superlousew

A day without sewing is a wasted day

atelier à la campagne

Couture, jardin, voyage, photo, loisir créatif, aquarelle, dessin, temps libre

Couture & Diy

De la couture, des tutos et du diy !

sewingrosalie

Couture et accessoires indispensables

fleur de carotte

I am Amandine and I make jewellery which I sell in my Etsy shop. This blog shows my making process and is a collection of all my craft projects.